LE PREMIER SEMINAIRE UNIVERSITAIRE INTERNATIONAL SUR LES METIERS DE LA DOCUMENTATION A MADAGASCAR

 

 

Sous le haut patronage de Madame la ministre de la Culture et de l’Artisanat et de Madame la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, un séminaire universitaire international se rapportant à la place et au rôle des professions de l’information documentaire à Madagascar a eu lieu les 22 et 23 octobre 2015 à la Bibliothèque et Archives Universitaires de l’Université d’Antananarivo.

 

Madame la ministre de l'Enseignement Supérieur a ouvert officiellement le séminaire

Madame la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (à gauche) a officiellement ouvert le séminaire le jour du 22 octobre 2015

CONSIST [un groupement composé de neuf établissements membres dont l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), la Bibliothèque Nationale de Madagascar (BNM), le Centre d’Information et de Documentation Scientifique et Technique (CIDST), la Bibliothèque et Archives Universitaires de l’Université d’Antananarivo (BAU), le Centre d’Information Technique et Economique (CITE), le Centre des Langues de l’Académie Malagasy, l’Office National sur l’Environnement (ONE), l’Institut Français de Madagascar (IFM), l’Alliance Française d’Antananarivo (AFT)], a organisé ce grand événement avec la collaboration de l’Ambassade des Etats-Unis à Madagascar et la Direction des Archives Nationales.

Le bâtiment de la Direction des Archives Nationales

Le bâtiment de la Direction des Archives Nationales

Centre de documentation - Ambassade des Etats-Unis à Madagascar

Centre de documentation à l’ Ambassade des Etats-Unis à Madagascar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des experts en la matière de l’information documentaire, malgaches et étrangers (venus notamment de La Réunion, du Sénégal, de France, et des Etats-Unis), ont assuré les rôles d’intervenants et de modérateurs.

De gauche à droite: Madame Andriamihamina Sahondra, Directrice des Archives Nationales Monsieur Rahetilahy Willy, Directeur de la Bibliothèque Nationale Madame Rahaingo-Razafimbelo Marcelline, Coordinatrice de CONSIST Madame Rajaonarison Helihanta, Responsable du parcours IDAM à l'Université d'Antananarivo

De gauche à droite:
– Madame Andriamihamina Sahondra, Directrice des Archives Nationales
– Monsieur Rahetilahy Willy, Directeur de la Bibliothèque Nationale
– Madame Rahaingo-Razafimbelo Marcelline, Coordinatrice de CONSIST
– Madame Rajaonarison Helihanta, Responsable du parcours IDAM à l’Université d’Antananarivo                                          parmi les intervenants ayant animé le séminaire

Les conférences ont été focalisées sur l’état des lieux de l’information documentaire à Madagascar, les besoins de la bibliothèque du XIXe siècle, les enjeux de la professionnalisation, et l’importance de la bibliothèque dans la vie de la communauté.

Les participants au séminaire

… ont répondu à l’invitation

Un peu moins de trois cents personnes, intéressées aux thématiques proposées, ont répondu à l'invitation

Un peu moins de trois cents personnes, intéressées aux thématiques proposées…

 

 

 

 

 

 

 

Grâce au travail commun des participants (un peu moins de trois cents) issus de divers ministères et institutions (privées et publiques) et des intervenants, une synthèse générale a ensuivi les thématiques traitées pendant les ateliers: l’état des lieux de l’information et de la documentation à Madagascar, les enjeux du développement de l’accès à l’information et à la documentation, les enjeux de la professionnalisation à Madagascar, les différentes facettes des métiers de la documentation.

Modérateurs établissant la synthèse générale avec la participation de l'assistance dans la salle

Les modérateurs élaborant la synthèse générale avec la participation de l’assistance dans la salle

Ce séminaire est inscrit dans le programme du nouveau parcours universitaire IDAM (Information – Documentation – Archivistique – Muséologie) qui a pour objectif la mise à la disposition du marché du travail des professionnels de l’information documentaire

Huit enseignants travaillent ensemble dans la réalisation de la perspective commune de former des professionnels responsables, capables d’assurer les tâches techniques relatives à la gestion de l’information-documentation.

Malgré que la science de l’information documentaire tienne un rôle très important dans le développement et contribue à l’éducation citoyenne, elle reste toujours méconnue si bien que beaucoup de gens la dévalorisent.

Le métier de la documentation s’apprend et requiert du professionnalisme. Les documentalistes, les archivistes et les bibliothécaires (en possession d’une véritable mine d’informations), étant homologues, sont censés se soutenir ; il n’est pas question de concurrencer les autres.

De nos jours, les réseaux sociaux (facebook, instagram, tweeter, badoo…), qui font partie intégrante du quotidien, renforcent les médias traditionnels (livre, presse,…) afin d’éviter que les informations passent sous silence.

Chaque citoyen a le droit le plus absolu d’être informé.